Nous sommes nés pour réaliser nos rêves !

penny-board-1557422

Toute vie commence par ce processus magnifique qu’est la naissance. Notre conscience se manifeste ensuite et nous fait comprendre que toute notre vie nous devrons agir pour donner un sens à notre existence. Notre vie pourrait se résumer en trois actes : la naissance, la conscience et l’action – bien que je pense que la conscience précède notre naissance et que ces trois actes sont étroitement liés. Dès notre naissance, au fur et à mesure que nous grandissons, la faculté de penser et de discernement de l’être humain l’amènent à se questionner sur lui-même et sur le monde qui l’entoure, puis sur le sens profond de sa vie. Je suis laisse place à pourquoi suis-je ? Naturellement, l’homme consacre, dès lors, sa vie à combler le manque de cette information existentielle essentielle ; il étudie le monde et tout ce qu’il doit savoir pour s’adapter le plus convenablement possible, il cherche activement un travail qui l’occupera pour le restant de ses jours et l’aidera à obtenir, conserver une vie sociale riche et sécurisante – des relations humaines qui influenceront grandement toutes ses décisions dans son parcours vers la réalisation de lui-même et pour les plus téméraires vers la réalisation de leurs rêves. La vie ne nous a pas seulement dotés d’une conscience, mais également d’un univers intégré à notre conscience qui nous permet d’échapper à cette réalité, de mieux la supporter et de vivre dans une autre dimension qui ne rencontre aucune limite au développement de notre imagination. Les hommes l’ont appelé l’inconscience : elle est le temple sacré et impénétrable de l’élaboration de notre existence. Si l’homme peut être fortement influencé, heureusement pour lui : nul ne peut pénétrer ses pensées et ses rêves. Des rêves cultivés et gardés secrets par une force mystérieuse qui régit le monde et notre univers : l’amour. L’amour relie intimement les trois piliers de notre fondement et nous donne la réponse tant attendue à cette grande énigme que l’homme se pose : pourquoi suis-je ? Et pourquoi est-ce que je continue de vivre ?

rock-731140

Je suis

C’est un fait : la naissance marque la présence d’un être. Il est là, il est présent. Ce qui le rend humain, c’est sa conscience qu’il prendra connaissance en grandissant et en faisant l’expérience du temps. Lorsqu’il se regarde dans le miroir : l’homme sait qu’il a été et qu’il est toujours présent. Lorsque je suis prend les devants, le temps s’efface et l’homme en pleine conscience réalise que son existence ne peut être dépourvue de sens. Il est dans l’instant présent, conscient qu’il est là pour une bonne raison. Laquelle ? Il ne le sait pas très exactement. C’est pourquoi il déploiera son temps à s’occuper l’esprit en évitant de réfléchir à cette question aussi importante que déroutante qui pourrait bouleverser son existence.

Ce vide illusoire, nous aimons le combler comme bon nous semble, sans jugements ni malveillances provenant de l’extérieur. Au fond, nous aimons cette légèreté et ce prétendu non-sens de la vie parce que cela nous permet d’être libres d’agir sans assumer l’entière responsabilité de notre existence. « C’est de la faute de la vie ! », pourrions-nous rétorquer pour éviter d’être blâmés ! Nous pouvons également diriger des pensées négatives et accuser le sort de ne pas nous offrir une vie meilleure. Mais est-ce vraiment la vie qui ne nous donne rien ou nous qui nous privons de tout ?

En naissant, nous avons eu la vie. Une vie où tout être humain est libre de penser, de rêver et d’agir selon sa propre volonté : c’est l’état naturel qui devrait en théorie demeurer ainsi pour le restant de notre vie si celui-ci n’était pas constamment modifié et influencé par des éléments externes à notre pensée. Dès le plus jeune âge, nous sommes conditionnés, éduqués pour respecter et adhérer à des règles préétablies supposées préserver notre vie et celle des autres. Sans cela, notre séjour sur Terre serait certainement de courte durée ! L’être humain s’est adapté du mieux qu’il le pouvait à son époque et tente d’apprendre aux nouveaux venus de s’adapter à leur système, à leur mode de vie et de pensée. Certains, d’ailleurs, peinent à s’intégrer, car leurs pensées sont contraires à l’opinion publique et leurs idées sont rapidement rejetées, de peur qu’ils perturbent ou abolissent un système mondial qui a mis des siècles à se construire. C’est un système en voie de disparition qui subit d’étonnants changements grâce à une prise de conscience générale : l’être humain accepte de penser autrement et devient plus responsable !

Si beaucoup persistent encore à penser que la vie est vide de sens, nombreux sont ceux à lui donner un sens et à se tourner vers leurs rêves d’enfance pour vivre une vie riche d’expériences. Ils ont compris l’importance de vivre en pleine conscience et d’être en exploitant toute leur intelligence. Nous pouvons être et nous déplacer ci et là, suivant docilement le courant, nous adaptant au mouvement collectif sans assumer le pouvoir créateur que nous avons sur le moment présent : celui de transformer nos pensées en actions et transporter à travers ces actions notre conscience pour leur importer du sens.

eye-491625

Nous sommes tous un flux de pensées qui rêvent de se matérialiser dans notre réalité. Nous avons tous des rêves en attente de réalisation qui espèrent que notre conscience leur donne la permission d’entrer en action. L’être humain est un grand rêveur par nature et seule l’action peut le conduire à son entière satisfaction.

L’être humain est né avec la capacité de penser et de rêver. Ces deux facultés en font un être intelligent apte à s’adapter, à raisonner, ressentir des émotions, éprouver des sentiments et penser au sens de son existence. Pourquoi sommes-nous nés ? C’est sans doute l’énigme la plus mystérieuse de tous les temps et celle qui préoccupe le plus les hommes. Notre existence est-elle réellement vide de sens ? Nos facultés intellectuelles sont-elles le fruit d’une simple coïncidence et parcours de circonstances ? Sommes-nous limités à nos cinq sens ou en avons-nous davantage ? Pourquoi avons-nous une conscience et pourquoi celle-ci nous pousse-t-elle à rechercher le sens de notre existence ? Quelle est notre place dans l’univers ? Et quelle est l’importance de nos rêves dans ce monde matériel ?

eye-462565

Une vie vide de sens n’a aucun sens. Nous pouvons passer notre vie à croire que notre présence sur Terre est le fruit du hasard. Nous pouvons penser que l’Univers s’est amusé aux dés et nous a propulsés de manière aléatoire là où nous n’aurions peut-être jamais voulu être, là où nous aurions éventuellement préféré céder notre place à un autre être. Mais non, c’est bien nous qui occupons cette place ! Nous pouvons être dans la négation ou dans l’acceptation. Nous pouvons nous contenter d’être dans l’adaptation ou dans la création. L’adaptation est un remède, mais elle n’est pas la solution la plus efficace pour celui qui désire vivre une vie pleine de sens. Bien sûr, l’adaptation est nécessaire, mais tant que nous resterons sagement dans un processus d’adaptation nous refoulerons continuellement notre processus créateur qui ne demande qu’à être exploité et libéré de nos conditionnements éphémères et illusoires. Quand bien même nous pensons que notre vie n’a aucun sens, nous devons lui en créer un. Cela nous est vital, sans cela nous avancerions aveuglément comme des pantins vers le sort qui nous attend tous : la mort. Or, bien plus important que la mort, la vie mérite toute notre attention. Et la vie est riche d’opportunités, de chemins qui ne demandent qu’à être empruntés ou créés. Pour cela, nous devons avoir une vision claire de ce que nous désirons, de ce qui nous insuffle un enthousiasme tel que nous nous remémorons pourquoi nous aimons tant être en vie. Quelle force puissante nous maintient en vie quand nos problèmes deviennent si lourds qu’ils nous étouffent, nous offrant la capacité de surmonter tous nos ennuis ou de poursuivre notre existence ? L’amour.

L’amour est l’énergie la plus puissante qui nous maintient en vie. L’amour est notre raison de vivre. Cette force donne un sens primordial à notre existence. En ce sens, il n’existe pas un seul être sur Terre qui ne possède pas intrinsèquement la capacité d’aimer. Et l’amour se présente sous différentes formes ; il y a autant de façons d’aimer que de rêver. Si vous ne trouvez pas de sens à votre vie, tournez-vous vers l’amour. Demandez-vous ce qui vous maintient en vie et la réponse vous paraîtra évidente. Nous sommes nés pour aimer et réaliser nos rêves !

clouds-1714088

Rédigé par Leandro De Carvalho

Retrouvez l’intégralité du texte dans le livre « 7 pensées qui ont changé ma vie« , disponible prochainement sur www.lysonseditions.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *